Le mot hydne  est souvent utilisé pour nommer les champignons à aiguillons. Parmi eux, le Pied-de-mouton est le plus connu, surtout des consommateurs de champignons sauvages, mais il existe bien d'autres espèces.
Cette ensemble d'espèces (environ 50 en Europe) forment un groupe de plusieurs Genres inclus dans plusieurs Familles.

 

Clé des Genres de champignons à aiguillons :
-1, chair tendre se cassant facilement.
   1.1 sporée blanche : Hydnum,  Bankera, Hericium
   1.2 sporée brune : Sarcodon
-2, chair coriace résistant à la déchirure.
   2.1 sporée blanche : Phellodon, Auriscalpium
   2.2 sporée brune : Hydnellum
-3, chair gélatineuse : Pseudohydnum ( = Tremellodon)
-4, croûte adhérente sur bois : Cerocorticium, Irpex, Phlebia, 
Steccherinum

hydnum aiguillon.jpg

1.1.1 : le Genre Hydnum à chair tendre, blanche, et sporée blanche regroupent les espèces les plus connues. Ils poussent au sol, en groupe serré de quelques individus, sous feuillus ou conifères et sont mycorhyziens.

- Hydnum repandum (Pied-de-mouton) est la tête de liste du Genre.
Facile à reconnaître. De grandeur variable, jusqu'a 10cm de diamètre, le chapeau et les aiguillons sont pâles, crêmes; le pied est plus clair voire blanc. La chair souvent astringente crue est trés cassante.
Commun sous feuillus et conifères. Comestible.

hydnum repandum2.jpg

Hydnum repandum (Pied-de-mouton) vue sur les aiguillons décurrents le long du pied.

hydnum repandum 16.jpg

- Hydnum rufescens (Pied-de-mouton roussissant), est plus petit que Hydnum repandum, chapeau jusqu'à 5 cm, moins charnu, de couleur roux orangé fonçé ou clair. Aiguillons crèmes, non décurrents le long du pied. Commun sous feuillus et conifères. Comestible.

hydnum rufescens 17-01.jpg
hydnum rufescens 15.jpg

- Hydnum albidum (Pied-de-mouton blanchâtre). Espèce rare des côteaux argilo-calcaires, en groupe serré sous pins sylvestres. Chapeau et pied blancs, jaunissant un peu. Aiguillons crème orangé. Non comestible car fortement amère. Lembronnais 63.

hydnum albidum 15.jpg

1.1.2 : Le Genre Bankera à chair tendre, colorée, et sporée blanche regroupent 2 espèces. Ils poussent au sol, en groupe serré de quelques individus, sous conifères et sont mycorhyziens. La chair trés cassante, dégage, surtout en séchant, une odeur forte et persistante de céleri ( Bouillon KUB). Les espèces du Genre Bankera et Sarcodon se ressemblent, mais ces dernières n'ont qu'une faible odeur, parfois désagréable et leur sporée est brune.
- Bankera cinerea (Hydne cendré) ancien nom Bankera violascens.
Espèce commune sous conifères (sapins, épicéas) de montagne. Livradois 63. Chair colorée, contrairement aux espèces du Genre Hydnum. Non comestible.

bankera violascens 17.jpg
bankera violascens 18.jpg
bankera violascens 14.jpg
bankera violascens3.jpg

- Bankera fuliginoalba (Hydne blanc fuligineux) est plus rare, pousse sous pins. Non comestible. Pas de photo.

1.1.3 : Le Genre Hericium regroupe 4 espèces à chair tendre trés fragile. elles poussent sur les arbres morts, debouts ou couchés, pourrissants.
Hericium ramosum  (Hydne corail des feuillus) ancien nom Hericium clathroides est une espèce rare poussant sur feuillus. Non comestible.

Hericium clathroides 17.jpg
Hericium clathroides 171.jpg


- Hericium erinaceus (Hydne hérisson) est une espèce trés rare poussant sur feuillus. Non comestible.
Photographié le 9/12/2006 sur acacia au bord de l'Allagnon 63.

Hericium erinaceus.jpg

1.2 : Dans les hydnes à chair tendre et sporée brune, on trouve le Genre Sarcodon formé de 4 espèces dont une bien connue et appréciée des amateurs de champignons : l'Hydne imbriqué (Sarcodon imbricatus).

- Sarcodon imbricatus (Hydne imbriqué) sous conifères mélés, surtout épicéas. Livradois 63. Comestible jeune, voir recette.

Sarcodon imbricatus1b.jpg
Sarcodon imbricatus1.jpg

- Sarcodon squamosus (Hydne squameux) sous pins sylvestres. Lembronnais 63.
Espèce trés voisine de l'espèce précédente et sans doute souvent confondue, mais elle pousse sous pins et ses écailles sont moins grosses et non dressées. Comestibilité inconnue.

sarcodon squamosus2.jpg
sarcodon squamosus 15.jpg

2.1 : Dans le Genre Phellodon, on classe environ 5 espèces. Elles ont en commun une chair coriace, zonée d'un dégradé de couleurs concentriques. La sporée est blanche, contrairement au Genre voisin Hydnellum à sporée  brune.

- Phellodon niger (Hydne noir). Chair noirâtre, zonée, à odeur agréable d'épices en séchant. Commun sous pins sylvestres. Non comestible.

phellodon niger4.jpg
phellodon niger2.jpg

- Phellodon tomentosus (Hydne tomenteux) Chair brune, zonée, à odeur agréable d'épices en séchant. Commun sous conifères de montagne. Non comestible.

phellodon tomentosus 15.jpg
phellodon tomentosus 19.jpg

- Auriscalpium vulgare (Hydne cure-oreilles)  Une seule espèce pour le Genre. Chapeau brun sombre, feutré, inférieur à 2 cm de diamètre. Sur cône de Pins sylvestres plus ou moins enterrés. Commun, mais difficile à voir sur le terrain. Non comestible.

auriscalpium vulgare 17.jpg

Auriscalpium vulgare (Hydne cure-oreilles) Aiguillons longs, concolores au chapeau, puis blancs par la sporée à partir de la marge.

auriscalpium vulgare 14.jpg

2.2 : Dans le Genre Hydnellum, on classe environ 13 espèces, parfois difficile à séparer sans le recours du microscope. Elles ont en commun une chair coriace, zonée d'un dégradé de couleurs concentriques. La sporée est brune, contrairement au Genre voisin Phellodon à sporée  blanche. Non comestible.

- Hydnellum scrobiculatum (Hydne scrobiculé) Chapeau fin, brun rouge, à bord blanc, zoné concentriquement à mèches disposées radialement. Aiguillons brun rougeâtre à pointes blanches. Poussent en nombre important, parfois soudés entre eux, sous conifères de montagne. Commun. 

hydnellum scrobiculatum.jpg
hydnellum scrobiculatum 19.jpg

- Hydnellum ferrugineum (Hydne ferrugineux) Chapeau brun, feutré, présentant des taches rondes plus foncées; traces laissées par les gouttes rouges qu'il exsude en cours de croissance. Sous pins. Peu commun.

hydnellum ferrugineum 15.jpg
hydnellum ferrugineum.jpg

- Hydnellum caeruleum (Hydne bleu) Chapeau feutré, gris bleu à bord franchement bleu. chair zonée bleue dans le chapeau et brun orangé dans le pied, ou en alternance bleu et orangé. Odeur nulle. Sous pins. Peu commun.
Hydnellum suaveolens (Hydne à odeur suave), sous épicéas est trés ressemblant mais dégage une forte odeur d'anis. (Pas de photo)

hydnellum caeruleum2.jpg
hydnellum caeruleum.jpg
hydne bleu coupe 15.jpg

- Hydnellum auratile (Hydne orangé des pins) Chapeau feutré, brun orangé à marge blanchâtre. chair zonée orangé dans le chapeau et le pied . Odeur nulle. Sous pins sylvestres en terrain argilo-calcaire, thermophile. Lembronnais 63. Rare.

hydnellum aurantiacum.jpg
hydnellum aurantiacum coupe 15.jpg

- Hydnellum aurantiacum est une espèce trés ressemblante, mais à chair blanche à orangé clair et pousse sous épicéas de montagne. Commun dans le Livradois 43. (Pas de photo).

3 : Pseudohydnum gelatinosum (Faux-hydne gélatineux) Espèce unique dans le Genre, trés facile à reconnaître.
Chapeau généralement en console, blanc puis brunnâtre, à chair épaisse, gélatineuse, translucide. Aiguillons blancs à sporée blanche.
Saveur douce, insipide et odeur nulle. Sur bois pourrissant de conifères. Commun. Espèce donnée comestible mais sans intérêt culinaire.
Le Faux-hydne gélatineux fait parie d'un ensemble d'espèces à basides particulières, cloisonnées et digitées (anciennement, les Phragmobasidiomycètes), voir ici

pseudohydnum gelatinosum 16.jpg
pseudohydnum gelatinosum 18.jpg
tremellodon gelatinosum.jpg
pseudohydnellum gelatinosum 17.jpg

4 : Cette série d'espèces est généralement placée avec les croûtes et polypores, mais développant un hyménium à aiguillons. Espèces appliquées sur le support formant parfois de petites consoles dimidiées.

- Cerocorticium molare ( = Radulomyces molaris) (Corticie dentée) sur branches mortes de chêne.

cerocorticium molare 08.jpg

- Phlebia uda ( = Mycoacia uda) (Hydne jaune) sur branches mortes de divers feuillus. Aiguillons jaunes devenant rouges à la potasse.

phlebia uda 18.jpg

- Steccherinum ochraceum (Hydne ocré) sur branches mortes de divers feuillus. Aiguillons longs, couleur saumon, blancs au sommet pendant la croissance ainsi que la zone exterieure. Forme parfois de petits chapeaux.

steccherinum ochraceum2.jpg
cerocorticium molare3.jpg

- Steccherinum ochraceum : Cystides à paroies épaisses, fortement incrustées de gros cristaux à la partie supérieure.

steccherinum ochraceum cystide.jpg

- Steccherinum fimbriatum (Hydne fimbrié) sur bois pourri de feuillus ou de conifères.

steccherinum fimbriatum 18.jpg


- Irpex lacteus  (Hydne couleur de lait)
​​​​​​​sur bois mort de frêne. Pores avec une dent en aiguillon.

irpex lacteus.jpg

- Sarcodontia setosa ( = Sarcodontia crocea) (Hydne safran) est une espèce parasite des vieux pommiers, cachée dans les anfractuosités du tronc. Odeur trés agréable de fruit (ananas) au début puis nauséeuse.
Devenue trés rare par l'arrachage des vieux vergers. Photo 2002, pas revu depuis.

sarcodontia setosa.jpg