Les volvaires ont des allures d'amanite sans anneau avec des lames libres et une volve membraneuse, mais une sporée rose.
On distingue aujourd'hui deux genres : Volvopluteus , espèces grandes à chapeau visqueux et Volvariella pour les autres, plus petites à chapeau fibrilleux soyeux, sec.
Les volvaires (~20 espèces) sont saprophytes poussant au sol, sur bois ou d'autres champignons. Aucune espèce toxique.
Il existe plusieurs Genres parmi les champignons à sporée rose, citons les plutées , à lames libres mais sans volve à la base du pied et les entolomes, à lames non libres, mais adnées à échancrées. 
Principales espèces :

Volvariella bombycina (Volvaire soyeuse),  Volvariella caesiotincta (Volvaire verdâtre), Volvopluteus gloiocephala (Volvaire visqueuse), Volvariella surrecta (Volvaire parasite), ...

- Volvopluteus gloiocephala  (Volvariella gloiocephala (Volvaire visqueuse)
Grande espèce à chapeau pouvant atteindre 15 cm, mamelonné, visqueux , brillant, de couleur variable, gris brun olivâtre à blanchâtre. Lames blanches puis roses. Pied blanc, facilement séparable, épaissi à la base, muni d'une volve membraneuse blanche. 

volvariella gloiocephala.jpg



volvariella gloiocephala 19.jpg

Odeur de rave. Dans l'herbe des terrains riches et fumés. Commun.
Comestible mais à éviter car risque de confusion avec l' Entolome livide, voir tableau comparatif ci-dessous.

- Volvopluteus gloiocephala  (Volvaire visqueuse)
Chapeau blanchâtre, beige, gras luisant.
Lames blanches puis roses, libres.
Pied blanc, muni d'une volve.
Odeur de rave.
Dans les lieux herbeux.

Comestible

volvariella gloiocephala.jpg

- Entoloma sinuatum  (Entolome livide)
Chapeau blanchâtre, beige, un peu gras.
Lames jaunes puis roses, adnées.
Pied blanc, sans volve.
Odeur de farine.
Sous feuillus argilo-calcaires

Toxique

entoloma lividum2.jpg


- Volvariella bombycina (Volvaire soyeuse)
Grande espèce à chapeau pouvant atteindre 15 cm, entièrement recouvert de mèches soyeuses, hérissées, de couleur crème jaunâtre à jaune vif (var. flaviceps).   Lames blanches puis roses. Pied blanc, lisse, épaissi à la base, muni d'une large volve membraneuse ochracée et résistante. 

volvariella bombycina 18.jpg



Odeur de rave, désagréable. Sur souche de feuillus. Rare. Non comestible.
Photo prise au pied d'un Tamaris fin octobre 2014.

volvariella bombycina 14.jpg

- Volvariella caesiotincta (Volvaire verdâtre)
Espèce plus petite que la précédente (inf à 8cm) aux couleurs gris verdâtre. Sur bois. Rare. Non comestible.

volvariella caesiotincta.jpg

- Volvariella surrecta (Volvaire parasite)
Chapeau (2-7cm) soyeux, feutré, blanc comme le pied et la volve. Lames blanches puis roses. Odeur faible, plutôt agréable. Espèce fongicole poussant iniquement sur les Clitocybes nébuleux  pourrissants. Rare. Non comestible.

volvariella surrecta.jpg

On distingue Volvariella murinella (Volvaire gris souris) à odeur de géranium, un chapeau gris poussant au sol dans les prés et Volvariella taylori (Volvaire de Taylor), identique mais odeur nulle.

- Volvariella volvacea (Volvaire cultivée)
Espèce cultivée, trés rare dans la nature, appréciée dans la cuisine  asiatique. Voir Recette.

Volvariella volvacea.jpg