Les pholiotes sont des champignons plutôt charnus de couleur brun jaune à brun ocre, à chapeau généralement visqueux mais aussi sec, lisse ou méchuleux. La sporée est brun rouille. Toutes les pholiotes sont saprophytes et presque toutes lignicoles.
Le nom de pholiote  a été donné à de nombreuses espèces  de genres différents mais n'ayant parfois que peu de caractères communs avec les véritables pholiotes, comme la Pholiote ridée ou la Pholiote changeante, ou encore la Pholiote dorée à sporée jaune ochracé.

Principales espèces
Cyclocybe cylindracea ( = Agrocybe cylindracea, = A. aegerita) (Pholiote du peuplier), Hemipholiota populnea (Pholiote destructrice ), Kuehneromyces mutabilis (Pholiote changeante), Pholiota astragalina (Pholiote rouge brique), Pholiota adiposa ( Pholiote adipeuse ), Pholiota flamans (Pholiote incandescente), Pholiota gummosa (Pholiote gommeuse), Pholiota jahnii (Pholiote de Jahn), Pholiota lenta (Pholiote gluante), Pholiota limonella (Pholiote couleur citron), Pholiota lucifera (Pholiote luisante), Pholiota squarrosa (Pholiote écailleuse), Flammula apicrea (Flammule à odeur de cannelle), Flammula pinicola (Flammule des pins), Flammula salicicola (Flammule des saules), ......

Clé : on donne aujourd'hui le nom de pholiote aux 4 genres Cyclocybe, Hemipholiota, Pholiota, Kuehneromyces et de flammule au genre Flammula.

-genre Cyclocybe, 2 espèces à anneau membraneux: Cy. cylindracea, Cy. erebia
-genre Hemipholiota : 2 espèces grandes et très charnues, chapeau laineux, sec : Hem. populnea, Hem. heteroclita
-genre Pholiota : 22 espèces.

  • Chapeau sec à écailles dressées : Ph. squarrosa, Ph. flammans
  • Chapeau lubrifié, vite sec à écailles brunes appliquées : Ph. gummosa, Ph. lucifera
  • Chapeau visqueux à écailles sombres dressées : Ph. adiposa, Ph. limonella, Ph. jahnii
  • Chapeaux visqueux à écailles pâles, appliquées : Ph. lenta, Ph. astragalina, 

-genre Kuehneromyces, 2 espèces à chapeau brun hygrophane : Kuehneromyces mutabilis (Pholiote changeante), Kuehneromyces lignicola
-genre Flammula, 4 espèces à chapeau lisse, nu ou peu voilé : Fl. pinicola, Fl. alnicola, Fl. salicicola, Fl. apicrea
Notons aussi : Cortinarius caperatus (= Rhozites caperatus) nommée Pholiote ridée, Phaeolepiota aurea (Pholiote dorée) et Meottomyces dissimulans (Pholiote à pied enflé).


-Cyclocybe cylindracea, ( = Agrocybe cylindracea = A. aegerita) (Pholiote du peuplier, Pivoulade) est une espèce lignicole des feuillus, à chapeau brun foncé, cabossé, ridé au début puis de plus en plus clair pour devenir blanc crème, craquelé, crevassé. Le pied, coriace, est orné d'un bel anneau membraneux et persistant. Odeur agréable, saveur douce. 
Sur tronc de peuplier vivant ou tronc coupé ou racines enterrées, formant de grosses touffes serrées. Précoce. Espèce très recherchée pour ses caractéristiques culinaires. Cultivée. Comestible.
voir recette.

Agrocybe aegerita10.jpg
agrocybe cylindracea 18.jpg
Agrocybe aegerita20.jpg
agrocybe aegerita.jpg

Hemipholiota

-Hemipholiota populnea (Pholiote destructrice)
Espèce très charnue à chapeau ( ≤ 15cm) sec, crevassé avec l'âge, beige, recouvert de grosses mèches blanches, plus longues à la marge. Lames beiges puis brunes.

hemipholiota populnea 15.jpg


​​​​​​​ Pied concolore, très méchuleux, épais, incurvé. Odeur faible agréable. Sur troncs de peupliers coupés, et entreposés. Commun. Non comestible.

hemipholiota populnea lames 20.jpg

-Hemipholiota heteroclita (Pholiote hétéroclite) est une espèce voisine à odeur agréable, sucrée, forte, qui pousse sur les bouleaux ou les aulnes. Rare. Non comestible.


Pholiota

Les espèces du genre Pholiota sont des champignons plutôt charnus, à revêtement sec ou visqueux, écailleux, méchuleux, poussant en touffes sur arbres, souches et racines enterrées.

-Pholiota squarrosa (Pholiote écailleuse)
Chapeau ( ≤ 12cm) jaune ochracé à reflets verdâtres, sec, recouvert de grosses mèches brun rouille, hérissées, marge très méchuleuse. Lames jaune olivâtre puis brun rouille. 

pholiota squarrosa 16.jpg


Chair jaune pâle. Odeur faible.
En touffes serrées importantes, au pied des feuillus ou des conifères. Peu Commun. Non comestble.

pholiota squarrosa 17.jpg

-Pholiota flammans (Pholiote incandescente)
Chapeau ( ≤ 7cm) jaune orangé, peu visqueux à sec, recouvert de grosses mèches jaune vif, hérissées. Lames jaunes brun rouille. 

pholiota flammans 15.jpg


En touffe ou isolé, au pied des conifères. Commun. Non comestble.

pholiota flammans2-01.jpg
pholiota flammans 14.jpg

-Pholiota gummosa (Pholiote gommeuse)
Chapeau ( ≤ 7cm) beige verdâtre, un peu gras puis vite sec, recouvert de petites mèches plus sombres. Lames concolores puis brun rouille. Chair claire mais ochracée à la base du pied. Odeur faible.
Terrestre, mais en relation avec des racines ou débris ligneux. Dans l'herbe des clairières. Commun. Non comestble.

pholiota gummosa.jpg


Il existe plusieures variétés et formes de cette espèce, ici la forme brune nommé Pholiota gummosa var. rufobrunnea

Pholiota gummosa var. rufobrunnea.jpg

Pholiota gummosa 

pholiota gummosa2.JPG

-Pholiota lucifera (Pholiote luisante)
Chapeau ( ≤ 7cm) jaune orangé, un peu gras puis vite sec, recouvert de petites mèches plus sombres. Lames pâles puis brun rouille. Chair claire mais ochracée à la base du pied. Odeur faible.
Terrestre, mais en relation avec des racines ou débris ligneux, dans l'herbe des clairières. Peu commun. Non comestble.

pholiota lucifera.jpg

-Pholiota adiposa (Pholiote adipeuse)
Chapeau ( ≤ 10cm) jaune ocre, très visqueux, recouvert de petites écailles hérissées plus sombres. Lames plus claires puis brun rouille. Chair jaune clair mais ochracée à la base du pied. Odeur faible.

pholiota adiposa 15.jpg


Sur les arbres vivants ou morts, souvent en hauteur sur le tronc (hêtres ou sapins). Commun. Non comestble.

pholiota adiposa 20.jpg


On distingue  Pholiota jahnii (Pholiote de Jahn) à écailles très sombres, sur hêtres.

Pholiota adiposa

pholiota adiposa 16.JPG

-Pholiota limonella (Pholiote couleur citron)
Chapeau ( ≤ 15cm) jaune ocre, doré, très visqueux, recouvert de petites écailles roussâtres, apprimées. Lames plus claires puis brun rouille. Chair clair mais ochracée à la base du pied. Odeur faible. Au pied des feuillus vivants ou morts, (frêne). Peu commun. Non comestble.

pholiota limonella 15.jpg

-Pholiota lenta (Pholiote gluante)
Chapeau ( ≤ 8cm) beige, très visqueux voire glutineux, avec quelques petites écailles blanches noyées dans la viscosité, surtout au bord. Lames plus claires puis brun rouille. 

pholiota lenta 16.jpg


Odeur forte caractéristique de l'espèce. Au sol dans les bois de hêtres. Commun. Non comestible.

pholiota lenta2-01.jpg

-Pholiota astragalina (Pholiote rouge brique)
Chapeau ( ≤ 6cm) orangé, abricot, plus pâle au bord, un peu gras puis sec. Lames jaune orangé puis brun rouille. Chair orangée. Odeur faible.

pholiota astragalina 16.jpg


Sur souches ou débris de conifères en montagne. Commun. Non comestble.

Pholiota astragalina2.jpg

Flammula

les Flammules sont des pholiotes à chapeau lisse, nu ou peu voilé, un peu gras au toucher. Poussent en touffes serrées à la base des troncs ou autour des vieilles souches.

-Flammula pinicola (Flammule des pins)
Chapeau roux à ocre. Odeur faible. Sur conifères, surtout pins. Peu commun. Non comestible.

pholiota pinicola-01.jpg

-Flammula apicrea (Flammule à odeur de cannelle)
Chapeau brun jaune à jaune. Odeur forte de cannelle à la base du pied. Sur conifères. Peu commun. Non comestible.
parfois synonymisé, Flammula alnicola est plus petite avec une odeur sucrée forte  et pousse sur aulnes en milieux humides.

pholiota apicrea _cannelle_.jpg

-Flammula salicicola (Flammule des saules)
Espèce voisine à la précédente mais odeur faible. Sur saules en bord de mares ou d'étangs. Peu commnun. Non comestible.

pholiota salicicola 19.jpg
pholiota salicicola 191-01.jpg

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.