Cette page comprend les petites espèces  pleurotoïdes, formées d'un chapeau en éventail et d'un pied réduit, latéral. La sporée est blanche, rose ou brune suivant les genres.
principaux Genres :
ArrheniaCampanellaClitopilus, CrepidotusEntoloma, Panellus, Placaturopsis,  PsilocybeResupinatus, Schizophyllum, TapinellaTectella, ...

Voir aussi les pleurotes. 

-Arrhenia spathulata (Leptoglosse spatulé)
Petite espèce en forme de spatule, brun à grisâtre, zonée, hygrophane. Dessous plissé, interveiné, sans véritables lames. Sporée blanche. Pied latéral. Sur les rochers moussus. Commun. Non comestible.

arrhenia spathulata 21.jpg

-Tectella patellaris (Tectelle en patelle)
Chapeau brun ochracé, velouté, fermé au début par une pellicule grise, qui se déchire en lambeaux et persiste à la marge. Lames serrées, concolores. Sporée blanche. Pied nul. Souvent sur noisetier. Rare. Non comestible.

tectella patellaris2.jpg

 Les crépidotes sont de petites espèces à chair molle, gélatineuse ou très friable. Les lames sont plus ou moins formées, rayonnantes à partir du point d'attache. Espèces difficiles à déterminer sans une étude microscopique.
​​La plupart sont lignicoles certaines sont terricoles, saprophytes. Spores verruqueuses ou lisses. Sporée brune. Toutes les espèces sont non comestibles. 

-Crepidotus mollis (Crépidote mou)
Chapeau couvert d'une pellicule lisse, blanche, gélatineuse, transparente, hygrophane, facilement détachable.
Sur bois de feuillus. Commun. Non comestible.

crepidotus mollis.jpg

-Crepidotus calolepis (Crépidote à chapeau écailleux)
Chapeau couvert d'une pellicule squameuse, brune, gélatineuse et facilement détachable.
Sur bois de feuillus. Peu commun. Non comestible.

crepidotus lundellii.jpg

-Crepidotus variabilis (Crépidote variable)
Chapeau sans pellicule détachable, feutré, blanchâtre à beige ochracé. ​Spores cylindriques, faiblement verruqueuses. Sur brindilles de feuillus. Commun. Non comestible.

crepidotus variabilis 22.jpg

-Crepidotus applanatus (Crépidote aplani)
Chapeau sans pellicule détachable, lisse, blanchâtre à beige ochracé.
Spores rondes, faiblement épineuses. Sur bois de feuillus. Commun. Non comestible.

crepidotus sp.jpg

-Crepidotus lundellii (Crépidote de lundell)
Chapeau sans pellicule détachable, très feutré, friable. blanchâtre à beige ochracé avec d'abondants poils longs à l'attache.

crepidotus lundellii 22 1.jpg

-Crepidotus lundellii (Crépidote de lundell)
Spores ovoïdes, lisses.
​Sur brindilles de feuillus. Plutôt commun. Non comestible.

crepidotus lundellii 22 2.jpg

- Crepidotus mollis (Crépidote mou) jeunes, où l'on devine la péllicule gélatineuse du chapeau, (à gauche).

crepidotus moliis jeunes.jpeg

- Lames à maturité de Crepidotus lundellii (Crépidote de lundell)

crepidotus lundellii 22 4.JPG

-Chaetocalathus craterellus (Crépidote en calice)
Sur différents débris ligneux, en milieux humides. Chapeau blanc velu, poilu. Lames très espacées à insertion libre autour d'un centre bombé, blanches puis crème. Sporée blanche. Photo prise le 26/12/2021 à Mourèze 34.

crepidotus epibryus 21.jpg

Les panelles sont de petites espèces à chair molle, gélatineuse, les lames sont plus ou moins formées, rayonnantes à partir du point d'attache.
​​Toutes les espèces sont lignicoles et non comestibles. Sporée blanche.

-Panellus serotinus ( Sarcomyxa serotine) (Panelle tardive)
Champignon en forme d'éventail, recouvert d'une pellicule gélifiée séparable, veloutée ou feutrée, jaune verdâtre. Lames très serrées, fines, jaune orangé. Pied court, évasé au sommet. Odeur nulle. Sur branches de feuillus. Fréquent de la fin de l'automne au début du printemps. Non comestible.

panellus serotinus 18.jpg

-Panellus mitis (Panelle douce)
Même forme que l'espèce précédente, velouté, blanc. Lames très espacées, épaisse avec une arête gélatineuse séparable. Pied recouvert d'une pruine blanche. Odeur nulle. Sur branches de conifères. Peu commun. Non comestible.

panellus mitis 18.jpg

-Panellus stipticus (Panelle styptique)
Même forme que l'espèce précédente mais sans pellicule gélatineuse séparable, entièrement beige à brun ochracé, feutrée. Commun sur chêne coupé. Non comestible.

panellus stipticus2.jpg


Vue sur les lames beiges interveinées.

panellus stipticus 20.jpg

-Panellus violaceofulvus (Panelle violet fauve)
Petite espèce en forme d'éventail, positionnée en console, de couleur brun violet et recouverte de feutre blanc à partir du sommet.  Lames espacées, concolores. Pied quasi nul. Odeur nulle. Sur branches de sapins. Non comestible.

resupinatus applicatus 18.jpg


Vue sur les lames espacées, rayonnantes.

panellus violaceofulvus 181.jpg

-Schizophyllum commune (Schizophylle commun)
Chapeau en éventail jusqu'à 5cm, recouvert d'un duvet épais, grisâtre à marge enroulée.
Trés commun sur bois mort de divers feuillus. Non comestible, toxique pour les voies respiratoires.

schyzophillum commune 19.jpg


Hyménium formé de fausses lames beige rosé, divisées en deux dans le sens de la longueur (fausses lames clivables).
[ Photo mystère N° 37 ]

schyzo.jpg

-Tapinella panuoides (Paxille faux panus) sur souche coupée de Pin maritime. Rare.

paxillus panuoides 15.jpg

Lames rouille orangée très interveinées, se détachant facilement de la chair du chapeau. Sur souche de pin d'Alep (Gruissan mars 2021)
[ Photo mystère N° 41 ]

tapinella panuoides 21.jpg

-Plicaturopsis crispa (Plicature crispée)
Même forme que l'espèce précédente, petite (⩽ 3 cm), blanche puis ochracée à partir du centre, feutré. Attaché au support par un petit pied court. Commun toute l'année sur feuillus, surtout noisetier. Non comestible.

plicaturopsis crispa.jpg


Vue sur les plis irréguliers, veinés, plissés, rayonnants.

plicaturopsis crispa3.jpg

Face inférieure parfois tachée de couleur turquoise.
[ Photo mystère N° 62 ]

plicaturopsis crispa 21.jpg

-Crepidotus mollis  (Crépidote mou) 

crepidotus mollis 18.JPG

-Schizophyllum commune (Schizophylle commun) le 06/01/2022 Bord d'Alagnon, Lempdes 43.

schyzo 2022.jpg

-Plicaturopsis crispa (Plicature crispée). Chapeau 1cm à hyménium plissé.

plicaturopsis crispa.jpg