Les hypholomes  sont des champignons à sporée brun violacée à noirâtre, poussant généralement en touffe sur troncs et souches ou en troupes nombreuses au sol. Les chapeaux, un peu gras au touché, sont généralement plus ou moins jaune orangé avec le bord souvent orné d' un reste de voile général, tenace. Les lames sont adnées à échancrées. Pas d'anneau sur le pied, mais souvent des traces annulaires de spores à maturité. On recense une quinzaine d'espèces dont plusieurs sont toxiques.

Petite clé des hypholomes :
0. pied longuement radicant     Hypholome radicant
1. Pied non radicant
     1.1 poussant en touffe
           1.1.1 chair trés amère                                   Hypholome fasciculé
           
1.1.2  chair douce, sur conifères                 Hypholome à lames enfumées
           1.1.3  chair un peu amère, sur feuillus       Hypholome couleur de brique 
     1.2 poussant en troupe 
           1.2.1 conifères     Hypholome marginé
           1.2.2 sphaignes    Hypholome myosotis
           1.2.3 tourbières     Hypholome à long pied
Principales espèces :
Hypholoma fasciculare (Hypholome en touffes), Hypholoma capnoides (Hypholome à lames enfumées), Hypholoma lateritium (Hypholome couleur de brique), Hypholoma marginatum (Hypholome marginé), Hypholoma myosotis (Hypholome myosotis), Hypholoma radicosum (Hypholome radicant), Hypholoma elongatum (Hypholome à long pied), ...

-Hypholoma fasciculare (Hypholome en touffes)
Espèce trés commune, en touffes nombreuses sur feuillus et conifères. On reconnait cette espèce d'hypholome par la couleur des lames jaune verdâtre, puis gris verdâtre. Odeur nulle, saveur trés amère. Toxique.

hypholoma fasciculare 19.jpg
hypholoma fasciculare.jpg



hypholoma fasciculare 21.jpg

Lames parfois prolongées par une dent le long du pied

hypholoma fasciculare10 2.jpg

Notons une forme stérile des lames toujours jaune vif appelé Hypholoma fasciculare f. sadleri (Hypholoma irroratum). Pas de photo.

-Hypholoma capnoides (Hypholome à lames enfumées)
Espèce peu commune, en touffes sur conifères de montagne. Les lames sont d'emblée grises sans teinte verte. Odeur nulle, saveur douce. Non toxique.

hypholoma capnoides 20.jpg



hypholoma capnoides.jpg

-Hypholoma lateritium (Hypholome couleur de briques).
Espèce peu commune, en touffes sur feuillus. La couleur plus ou moins orangé du chapeau contraste avec les deux espèces précédentes et celui-çi est recouvert de reste de voile pâle abondant. Les lames sont  grises sans teinte verte. Odeur nulle, saveur un peu amère. Toxique.

hypholoma sublateritium.jpg



hypholoma sublatericium 15.jpg

-Hypholoma marginatum (Hypholome marginé),
Espèce commune, en troupes sur bois mort de conifères. Chapeau un peu visqueux ne dépassant pas 3 cm, orangé à bord plus clair. Les lames sont  grises sans teinte verte à arêtes pâles. Pied long, rigide, recouvert de fibrilles soyeuses. Odeur nulle, saveur un peu amère. Toxique.

hypholoma marginatum 17.jpg



hypholoma marginatum.jpg

-Hypholoma radicosum (Hypholome radicant),
Espèce peu commune, en petits troupes sur bois mort de conifères. Chapeau ochracé pâle ne dépassant pas 4 cm, à bord plus clair. Les lames sont  grises sans teinte verte à arêtes pâles. Pied rigide, prolongé par une longue racine . Odeur forte de vieux fût, de cave humide, saveur amère. Non comestible.

hypholoma radicosum.jpg

- Hypholoma myosotis (Phaeonematoloma myosotis) (Hypholome myosotis),
Espèce peu commune des sphaignes, bord de mares, landes humides. Chapeau campanulé, visqueux, brun olivâtre à bord voilé. Lames gris brun à arêtes blanches. Pied long, chiné, plus fonçé en bas. Non comestible.

hypholoma myosotis 161.jpg