Les pleurotes sont des champignons à lames décurrentes, à pied court ou nul, excentré,  de taille moyenne à grande. La chair est molle, ferme à coriace, à sporée blanche pour la plupart. Saprophytes poussant sur bois pourri ou au sol, sur bois enterré.
Certaines espèces sont cultivées et comestibles, d'autres toxiques.
Genre principal :  Pleurotus
Autres Genres :  Hohenbuehelia, Lentinellus, Lentinus, Neolentinus, Panus, Panellus, Phyllotopsis, Pleurocybella, Tapinella, ...
Voir aussi, d'autres pleurotes plus petits appelés  crépidotesà sporée brune.

Le genre Pleurotus contient une douzaine d'espèces dont certaines sont cultivées.
- Pleurotus ostratus (Pleurote en huître)
Chapeau en éventail pouvant atteindre 25cm, lisse, un peu gras au toucher, gris ardoisé à gris beige. Lames blanches, molles, trés décurrentes. Pied court, latéral, courbé. Odeur agréable.

pleurotus ostreatus 15.jpg




Cultivé, mais aussi, on le trouve facilement en touffe serrée sur tronc mort ( peuplier, bouleau) de novembre à janvier. Commun chaque année. Comestible.
D'autres espèces sont cultivées, comme le Pleurote jaune (Pleurotus citrinopileatus) et le Pleurote saumon et paille (Pleurotus salmoneostramineus).
Voir Recette

pleurotus ostreatus2.jpg

- Pleurotus eryngii (Pleurote du panicaut, Argouane, ...)
Chapeau (3-8cm) brun palissant avec l'âge, feutré, à bord longtemps enroulé. Lames blanches, brunâtres. Pied court, peu excentré. Odeur agréable. Pousse en automne au sol, dans les prairies sèches, tendance calcicole, attaché aux racines des panicauts. Peu commun. Comestible. 

pleurotus eryngii 14.jpg

Eryngium campestre (Panicaut champêtre)
Ce chardon (famille des Apiacées) est trés commun dans les pelouses ensoleillées sur sol neutre ou marnocalcaires.

Panicaut champêtre 1.jpg

- Pleurotus dryinus (Pleurote du chêne)
Chapeau (3-12cm) feutré, méchuleux, blanchâtre, jaunissant avec l'âge. Lames blanches jaunissantes. Pied courbé, avec parfois une zone annulaire fugace. Odeur agréable. Sur feuillus (chêne). Rare. Non comestible.

pleurotus dryinus 15.jpg

- Pleurotus cornucopiae (Pleurote en corne d'abondance)
Chapeau (3-12cm) en entonnoir, blanchâtre, beige. Lames blanches trés décurrentes jusqu'à la base du pied ou elles sont anastomosées, donnant l'impression d'un pied réticulé. Pied courbé, blanc crême. Odeur forte de farine, parfois désagréable. Sur feuillus. Rare. Comestible mais déconseillé à cause de la confusion possible avec l'espèce toxique suivante.

pleurotus cornucopiae2.jpg

 - Pleurocybella porrigens (Pleurote en oreille)
Chapeau de diamètre (3-10 cm), en forme d'éventail ou de spatule, blanc pur à blanc crême. Lames fines, serrées, blanches puis crème. Pied nul. Odeur agréable.

pleurocybella porrigens 17-01.jpg


Sur souches pourissantes de conifères de montagne. Peu commun. Toxique, voir Ici.

pleurocybella porrigens 14.jpg

- Phyllotopsis nidulans (Pleurote en forme de nid)
Chapeau (3-8cm) recouvert d'un duvet hirsute, jaune orangé. Lames concolores. Pied nul. Odeur désagréable en vieillissant. En groupe serrés sur bois pourissant de feuillus. Rare. Non comestible.
Espèce à sporée rosâtre contrairement aux autres espèces à sporée blanche présentées dans cette page.

phyllotopsis nidulans.jpg

- Hohenbuehelia tremula (Pleurote terrestre des conifères)
Chapeau en cornet, largement ouvert sur le côté, lisse, brun fonçé, recouvert d'une pruine blanche. Lames blanches trés serrées. Pied épais, excentré. Odeur un peu farineuse. Au sol, sur bois enterré de conifères. Rare. Non comestible.

hohenbuehelia tremula 16.jpg

Les lentins du genre Lentinellus, environ 7 espèces, ont une chair non coriace et la particularité d'avoir des lames à bord denticulé, crénelé.
- Lentinellus cochleatus (Lentin en colimaçon)
Espèce à chapeau (2-8cm) en cornet fendu, brun roux, souvent entièrement spiralée sur toute sa longueur.

lentinellus cochleatus2.jpg


Lames blanches à arêtes dentelées, décurentes. Pied sillonné longitudinalement. Odeur agréable, forte d'anis. En trouffe serrée sur feuillus. Peu commun. Non comestible.

lentinellus cochleatus 17.jpg

- Lentinellus inolens (Lentin inodore)
Pratiquement identique à l'espèce précédente, mais non spiralée et  sans odeur anisée. En trouffe serrée sur feuillus. Peu commun. Non comestible.

lentinellus cochleatus var.inolens.jpg

- Lentinellus cystidiosus (Lentin terrestre)
Chapeau (1-4cm) faisant penser à un clitocybe brun ocre palissant en séchant, creux au centre à chair fine, mais lames blanches crénelées. Pied central ou presque, évasé et sillonné au sommet, concolore au chapeau. Odeur fruitée agréable. Au sol sur bois de conifères enterré. Rare. Non comestible.

lentinellus cystidiosus 19.jpg

- Lentinellus castoreus (Lentin castor)
Chapeau en spatule, lisse, pruineux, beige clair à brun ocre. Lames blanches à arêtes dentelées. Pied nul. Odeur agréable. Sur tronc pourri de conifères. Rare. Non comestible.
On distingue sur feuillus, Lentinellus ursinus, plus sombre et revêtement hirsute.

lentinellus castoreus 191.jpg


 

Les lentins du genre Lentinus et Neolentinus, environ 10 espèces, ont une chair coriace et un chapeau recouvert de mèches ou de poils. 
- Lentinus tigrinus (Lentin tigré)
Chapeau (2-10cm) plat ou en entonnoir, blanchâtre à mèches brunes. Lames serrées, crèmes jaunâtre à arêtes trés finement denticulées. Pied méchuleux concolore au chapeau. 

lentinus tigrinus 171.jpg


 

Odeur agréable, un peu fruitée. Photos prises à la base d'un peuplier coupé. Peu commun. Non comestible.

lentinus tigrinus 14.jpg

- Lentinus strigosus (Lentin strigueux)
Chapeau (2-8cm) violet pourpre se décolorant rapidement en ochracé, fortement velu de poils raides (strigueux, comme les tiges de la Bourrache officinale ). Lames peu décurentes, crème à arête violacée, vineuse. Pied concolore au chapeau, feutré. Odeur nulle. Sur bois de feuillus. Rare. Non comestible.

lentinus strigosus10.jpg

 - Panus conchatus ( = Lentinus torulosus) (Lentin coquillage)
Chapeau (2-12cm) creusé au centre, violet pourpre se décolorant rapidement en ochracé sauf à la marge, glabre ou à peine velu. Lames trés décurrentes, crème à arête violacée, vineuse. Pied ochracé, pubescent. Odeur nulle. Sur bois de feuillus. Rare. Non comestible.

panus conchatus 17.jpg

- Neolentinus lepideus (Lentin écailleux)
Espèce assez grande à chapeau atteignant parfois 15cm de diamètre, celui-çi est blanc crème parsemé de grosses écailles brunes à roussâtres. Lames blanches à peine déurrentes. Pied épais, dur, à grosses mèches retroussées, concolore au chapeau, mais à base brunissante. Odeur d'épices (cannelle ...). Sur souches de conifères. Rare. Non comestible.

neolentinus lepideus 16.jpg



- Panellus serotinus ( Sarcomyxa serotine) (Panelle tardive)
Champignon en forme d'éventail, recouvert d'une pellicule gélifiée séparable, veloutée ou feutrée, jaune verdâtre. Lames trés serrées, fines, jaune orangé. Pied court, évasé au sommet. Odeur nulle. Sur branches de feuillus. Fréquent de la fin de l'automne au début du printemps. Non comestible.

panellus serotinus 18.jpg

 - Panellus mitis (Panelle douce)
Même forme que l'espèce précédente, velouté, blanc. Lames trés espacées, épaisse avec une arête gélatineuse séparable. Pied recouvert d'une pruine blanche. Odeur nulle. Sur branches de conifères. Peu commun. Non comestible.

panellus mitis 18.jpg

- Panellus stipticus (Panelle styptique)
Même forme que l'espèce précédente mais sans pélicule gélatineuse séparable, entièrement beige à brun ochracé, feutré. Commun sur chêne coupé. Non comestible.

panellus stipticus2.jpg


Vue sur les lames beiges interveinnées.

panellus stipticus 18.jpg

- Lentinula edodes (Shiitaké)
Espèce cultivée mais certaines personnes allergiques peuvent développer une éruption cutanée à la consommation de champignons insuffisamment cuits, c'est pourquoi il est parfois considéré comme toxique bien qu'il soit consommé depuis plusieurs siècles.  Voir wiki.

lentinula edodes.jpg