Contrairement aux morilles, qui possèdent un chapeau alvéolé, les helvelles possèdent un chapeau formé de lobes membraneux plus ou moins repliés sur eux-mêmes, ou en forme de coupe. Le pied, creux, est formé de longs et profonds sillons interveinés, ou complètement lisse chez les espèces de taille modeste.
Chair fragile, cassante, sans odeur. On trouve les helvelles au printemps et en automne, sous feuillus et conifères.
Toutes les helvelles ( environ 20 espèces) sont toxiques. Ne pas consommer.
Rappel : les helvelles sont des ascomycètes dont la partie fertile (hyménium) se retrouve à l'exterieur du chapeau en forme de selle et à l'interieur du chapeau en forme de coupe.

- Helvella crispa (Helvelle crépue), la plus grande des helvelles, jusqu'à 5cm, avec un pied large, mais fragile, lacuneux.

helvella crispa.jpg

Helvella crispa (Helvelle crépue), lobes du chapeau blanchâtres dessus et crème dessous. Chair cassante. Sous chênes et pins en automne. Commun.

helvella crispa2.jpg

- Helvella lacunosa (Helvelle lacuneuse) silhouette identique à l'espèce précédente, mais lobes gris noirâtres, pied blanc à gris brunâtre. Bois mêlés. Automne. Peu commun. Livradois 63.

helvella lacunosa 15.jpg

Helvella lacunosa (Helvelle lacuneuse) jeune, à pied blanc, lobes du chapeau rabattus. Photo avril 2013, sous chênes verts, Corse.

helvella lacunosa jeune.jpg

Helvella lacunosa (Helvelle lacuneuse) 

helvella lacunosa 14.jpg

Helvella crispa (Helvelle crépue) 

helvella crispa.jpg


- Helvella sulcata (Helvelle sillonnée) est une réplique de l'Helvelle lacuneuse, mais plus petite, à lobes redressés. Débris ligneux, été, automne. peu commun. La Comté 63.

helvella lacunosa.jpg

- Helvella leucopus ( helvelle à pied blanc) Chapeau noir à face interne blanche, pied blanc non sillonné. Petite espèce que l'on trouve au printemps sur terrain sablonneux. Parfois synonymisé avec Helvella monachella.

helvella monachella 2.jpg

- Helvella elastica (Helvelle élastique), petite espèce, inférieur à 3cm. Chapeau en forme de selle, incurvé, brun clair. Dessous blanchâtre. Pied blanc, non sillonné. Sans doute plus commune qu'il n'y paraît, car difficile à voir. Au bord des chemins, sous taillis de feuillus ou conifères. Èté et automne.

helvella elastica.jpg

- Helvella macropus (Helvelle à long pied), espèce concolore à pied long, mince, feutré comme le dessous du chapeau, ø 2 à 5cm.
Dans les forêts de feuillus et de conifères, au sol dans la mousse. Èté et automne. Peu commun.

helvella macropus 14.jpg

- Helvella acetabulum (Helvelle en gobelet) facile à reconnaître avec ses grosses côtes sur le pied remontant presque au sommet de la coupe. En petit groupe sous feuillus en terrain calcaire ou sablonneux. Printannier avec les morilles. Assez commun.

helvella acetabulum.jpg

- Helvella leucomelaena (Helvelle blanche et noire) de forme identique à l'espèce précédente, mais les veines du pied ne se prolongent pas sous la coupe. En petit groupe sous conifères en terrain calcaire. Printannier. Peu commun.

helvella leucomelaena 16.jpg

Il existe de nombreux autres Genres et Espèces de champignons en forme de coupe, Ils sont  regroupés sous le terme générique de " pézizes " .
Citons les Genres :  Aleuria, Bisporella, Caloscyphera, Ciboria, Clorocyboria, Disciotis, Dumontinia, Geopora, Humaria, Lanzia, Mollisia, Peziza, Sarcosphaera, Scutellinia, Tarzetta, ...