Les gymnopiles sont des espèces lignicoles à chapeaux brun rouille à brun rougeâtre, saprophytes, à sporée rouille. les spores sont  verruqueuses, ellipsoïdes, sans pore germinatif. On distingue une vingtaine d'espèces en Europe, toutes toxiques.
Principales espèces :
Gymnopilus spectabilis (Gymnopile remarquable), Gymnopilus penetrans (Gymnopile pénétrant), Gymnopilus liquiritiae (Gymnopile à chair jaune), 
Gymnopilus picreus (Gymnopile amer), ...

-Gymnopilus spectabilis (Gymnopile remarquable)
[ Photo mystère N° 47 ]
Chapeau atteignant parfois plus de 20 cm, fauve doré, recouvert de squames brun orangé. Lames jaunes puis rouille. Pied concolore au chapeau, orné d'un anneau membraneux, jaune puis rouille, ample. Odeur faible, saveur trés amère. En touffe sur feuillus. Peu commun. Toxique.

gymnopilus spectabilis 19 1.jpg


Espèce pouvant faire penser à une pholiote mais les spores sont fortement verruqueuses chez les gymnopiles, lisses chez les pholiotes.

gymnopilus spectabilis.jpg

-Gymnopilus penetrans (Gymnopile pénétrant)
Espèce plus petite (1 -5 cm) colonisant tous débrits ligneux de conifères tombés au sol. Trés commun. Toxique.

gymnopilus penetrans 16.jpg
gymnopilus penetrans2.jpg


Lames crème, jaunes puis tachées de rouille. Pied concolore avec une zone annulaire blanchâtre.

gymnopilus penetrans 19 1.jpg
gymnopilus penetrans 15.jpg

-Gymnopilus liquiritiae (Gymnopile à chair jaune) 
Ressemble à Gymnopilus penetrans, mais chapeau (1-3 cm) brun rouge, lisse, à bords ciselés et lames jaune vif au début.  Sur bois de conifères pourrissants. Peu commun. Toxique.

gymnopilus liquiritiae2.jpg

-Gymnopilus picreus (Gymnopile amer)
Ressemble à Gymnopilus penetrans mais chapeau (1-3 cm) pruineux, brun rougeâtre et lames jaunâtres. Pied pruineux. Sur bois de conifères pourrissants. Peu commun. Toxique.

gymnopilus liquiritiae3.jpg