Au fur et à mesure des publications mycologiques, il faut bien avouer qu’il est de plus en plus difficile de s’y retrouver en terme de morilles, de très nombreuses espèces, variétés et formes ont été publiées (plus de 200 dans le genre Morchella).
Bien qu’il s’agisse souvent de la même espèce avec des colorations ou des aspects côtelés différents, on s’est souvent évertué à vouloir les différencier.

Cette clé analytique simple permet de séparer les genres et leurs espèces « phares » :
 Espèces toutes printanières sauf exception, à chapeau ressemblant à une éponge, à pied net, poussant sur le sol ou sur bois enfoui.
1) pied soudé à la marge du chapeau : Genre Morchella
  1.A) chapeau alvéolé à côtes ondulées et anguleuses, directement rattaché au pied, pas de vallécule : « Groupe Esculenta » dont Morchella esculenta (Morille commune) et ses différentes colorations.
   1.B) chapeau alvéolé à côtes longitudinales +/- parallèles, rattaché au pied par un sillon ou vallécule : « Groupe Elata » dont Morchella elata (Morille élevée) et ses différentes formes.
2) pied soudé au milieu du chapeau : Mitrophora semilibera (Morillon)
3) pied soudé au sommet du chapeau : Genre Verpa et Ptychoverpa
  3.A) chapeau ridé à côtes ondulées : Ptychoverpa bohemica (Verpe de Bohême) 
  3.B) chapeau presque lisse ou plissé : Verpa digitaliformis (Verpe en forme de doigt)
4) pied soudé de manière très irrégulière : Genre Gyromitra
  4.A) plutôt montagnarde, conifères : Gyromitra esculenta (Gyromitre comestible)
  4.B) plutôt de plaine, taillis calcaires : Gyromitra gigas (Gyromitre géante)
  4.C) en automne, montagnarde : Gyromitra infula (Gyromitre en turban) 
5) pied profondément sillonné verticalement, ou lisse : Genre Helvella
6) pied subnul, chapeau en forme de coupe : Disciotis venosa (Pézize veinée), Discina perlata ( = Gyromitra perlata) (Grande pézize) 

Comestibilité des morilles et gyromitres :
Rappelons que toutes les morilles sont toxiques crues ou mal cuites ; voir mode de cuisson dans le dossier çi-dessous.
Les gyromitres quant à elles sont classées mortelles et qu'il faut éviter de les consommer, même si de tradition elles sont largement appréciées.
voir Recette

Belle récolte de morilles et verpes.

morilles et verpes 2012.jpg

Morchella elata  séchées, en vente sur un marché de Provence.

morchella elata 20.jpg

Belle récolte de Ptychoverpa bohemica ( = Verpa bohemica)

verpes de Bohême.jpg

Forme blonde de Ptychoverpa bohemica ( = Verpa bohemica)

ptychoverpa bohemica blonde2.jpg

Morchella elata (Morille élevée)

morchella elata 18.jpg

Morchella esculenta (Morille commune)

morchella esculenta3.jpg

Mitrophora semilibera (Morillon) sous taillis, début mai.

mitrophora semilibera 18.jpg

Vue sur l'attache du pied au chapeau de Mitrophora semilibera (Morillon)

mitrophora semilibera2.jpg

Gyromitra esculenta (Gyromitre) sous pins.

gyromitra esculenta 161.jpg

Gyromitra infula (Gyromitre en turban) en automne.

gyromitra infula2.jpg