1. Principales espèces à cuticule sèche et fibrilleuse :
Tricholoma imbricatum (Tricholome imbriqué), Tricholoma vaccinum (Tricholome couleur de vache), Tricholoma psammopus (Tricholome sablé),Tricholoma acerbum (Tricholome acerbe), Tricholoma roseoacerbum (Tricholome acerbe rose), ...


Voir page (ou retour) "Tricholomes "

-Tricholoma imbricatum (Tricholome imbriqué)
Odeur faible, un peu de farine. Saveur amarescente. 

tricholoma imbricatum.jpg

Sous pins. Peu commun. Non comestible.
Variété de tonalité du chapeau à centre noirâtre de Tricholoma imbricatum

tricholoma imbricatum 14.jpg

-Tricholoma vaccinum (Tricholome couleur de vache)
Marge du chapeau enroulée, laineuse. Odeur faible. Saveur amarescente.

tricholoma vaccinum3.jpg


Sous épicéas. Peu commun. Non comestible.

tricholoma vaccinum 14.jpg

-Tricholoma psammopus (Tricholome sablé)
Chapeau velouté à marge un peu cannelée. Odeur faible. Saveur amarescente.

tricholoma psammopus 21 1.jpg


Sous conifères. Photo prise le 29 déc 2021 sous pins d'Alep, Base départementale de Bessilles 34. Peu commun. Non comestible.

tricholoma psammopus 21.jpg

-Tricholoma acerbum (Tricholome acerbe)
Marge du chapeau fortement enroulée et cannelée. Lames blanches. Odeur faible. Saveur âpre. Sous chênes. Peu commun. Non comestible.
Voir aussi Leucopaxillus compactus à chapeau craquelé et lames jaune pâle.

tricholoma acerbum2.jpg

-Tricholoma roseoacerbum (Tricholome acerbe rose)
Espèce voisine de la précédente mais chapeau d'emblée brun rosâtre à odeur de farine. Sous conifères de montagne. Rare. Non comestible.

tricholoma roseoacerbum 17.jpg

2. Principales espèces à cuticule lisse et ± visqueuse :
Tricholoma fulvum (Tricholome fauve), Tricholoma pseudonictitans (Tricholome luisant), Tricholoma ustale (Tricholome brulé), Tricholoma populinum (Tricholome des peupliers), Tricholoma pessundatum (Tricholome farineux des pins), Tricholoma stans (Tricholome élancé), Tricholoma cedretorum (Tricholome des cèdres)
...

-Tricholoma fulvum  ( = T. flavobrunneum) (Tricholome fauve)
Chapeau à marge cannelée, plus claire que le centre. Pied concolore, fibrilleux. Lames jaunes puis brunes et chair jaunâtre. Odeur de farine. Saveur amarescente. Sous bouleaux. Peu commun. Non comestible.

tricholoma fulvum 17.jpg
betulaie.jpg



Odeur de farine. Saveur amarescente. Sous bouleaux. Peu commun. Non comestible.

tricholoma fulvum 19.jpg








Bétulaie dans le Cézallier 63, 1000 m.

-Tricholoma pseudonictitans (Tricholome luisant)
Chapeau à marge non cannelée, plus claire que le centre. Pied concolore, fibrilleux. Lames crèmes puis brunes et chair jaune (gratter le pied). Odeur faible. Saveur amarescente. Sous conifères de montagne. Trés commun. Non comestible.

tricholoma pseudonictitans 16.jpg

-Tricholoma ustale (Tricholome brûlé)
Chapeau brun clair, à bord lisse. Viscosité du chapeau douce. Lames blanches puis roussissantes. Odeur faible de farine. Saveur un peu amère. Sous feuillus. Peu commun. Non comestible.

tricholoma ustale.jpg

-Tricholoma pessundatum (Tricholome farineux des pins)
Odeur forte de farine. Sous pins sylvestres. Peu commun. Non comestible.

tricholoma pessundatum 14.jpg

-Tricholoma populinum (Tricholome des peupliers)
Odeur forte de farine. Sous Peupliers. Peu commun. Non comestible.

tricholoma populinum 20.jpg

-Tricholoma stans ( = T. albobrunneum) (Tricholome élancé)
Odeur nulle. Sous conifères. Peu commun. Non comestible.

tricholoma stans.jpg

-Tricholoma cedretorum (Tricholome des cèdres)
Odeur forte de farine. Sous les cèdres uniquement. Peu commun. Non comestible.

tricholoma cedretorum 21.jpg

3. Principales espèces à pied à zone annulaire ou armillé:
Tricholoma batschii (Tricholome de Batsch), Tricholoma ustaloides (Tricholome brulé amer), Tricholoma colossus (Tricholome colosse), Tricholoma focale (Tricholome cravate), Tricholoma matsutake (Tricholome matsutaké), ...

-Tricholoma batschii ( = T. fracticum) (Tricholome de Batsch)
Chapeau brun roux, visqueux, à bord peu cannelé. Viscosité du chapeau amère. Lames blanches puis roussissantes. Pied blanc au sommet  bien délimité par un bourrelet, et roux dessous.  Odeur forte de farine. Saveur trés amère. Sous pins. Peu commun. Non comestible.

tricholoma batschii

-Tricholoma ustaloides (Tricholome brulé amer)
Chapeau brun sombre, trés visqueux, à bord cannelé. Viscosité du chapeau amère. Lames blanches puis roussissantes. Odeur forte de farine. Saveur trés amère. Sous feuillus. Rare. Non comestible.

tricholoma ustaloides2.jpg

-Tricholoma colossus (Tricholome colosse)
Espèce de tricholome reconnaissable à sa taille, chapeau jusqu'à 25 cm, longtemps globuleux (pouvant faire penser en premier à un Cèpe de Bordeaux), clair puis brunnissant vite, un peu visqueux. Lames blanches puis roussissantes. Pied trapu, blanc au sommet  bien délimité par un bourrelet, et roux dessous.  Odeur faible. Saveur douce à chair blanche puis rosissant. Sous pins. Rare. Non comestible.

tricholoma colossus 17.jpg

-Tricholoma focale (Tricholome cravate)
Chapeau à grosses mèches roux orangé sur fond blanc, sec. Lames blanches. Pied blanc au sommet  bien délimité par un anneau ample, et une armille méchuleuse, roux orangé, concolore au chapeau. Odeur de farine. Saveur amarescente. Sous pins. Trés rare, une station en Haute-Loire 43. Non comestible.

tricholoma focale.jpg

-Tricholoma matsutake ( = T. nauseosum) (Tricholome matsutaké)
Chapeau à grosses mèches brun roux sur fond blanc, sec. Lames blanches. Pied blanc au sommet  bien délimité par un anneau ample, et une armille méchuleuse, brun roux, concolore au chapeau.  Odeur forte aromatique, trés agréable. Saveur douce. Sous conifères de montagne. Trés rare, espèce à protéger. Comestible. 

tricholoma matsutake.jpg

Pins sylvestres en Livradois 63, 800 m.

pinede en automne.jpg